06 02 17 62 19 Whatsapp - N°siret: 749859583 RCS Nîmes hygienale@orange.fr

Que font les salariés aux toilettes de leur entreprise ?

La majorité des salariés français utilisent les toilettes mises à leur disposition par leur employeur… pour ce à quoi elles sont destinées. Mais certains, c’est à dire un très grand nombre, y font autre chose ! Le comportement d’un individu dans les sanitaires professionnels peut alors être trés révélateur de l’ambiance au sein d’une entreprise et en conséquence être extrêmement interessant à étudier.

Un détournement du rôle des toilettes

L’acquisition de la propreté chez l’enfant s’opère aux alentours de 2 ans 1/2 et jusqu’à 3 ans pour les retardataires. Cette acquisition naturelle fait partie du développement de l’enfant qui nécessite une maturité neurologique et un développement moteur suffisant. Ainsi, depuis son enfance, l’être humain se rend aux toilettes de son domicile pour uriner et déféquer. Mais un jour, alors qu’il devient salarié d’une entreprise, le jeune adulte développe une vision anormale des toilettes auxquelles il assigne de nouveaux rôles. Il va dés lors s’y enfermer pour répondre à ses besoins particuliers… qui ne nécessitent aucunement l’usage d’une cuvette de wc. L’évolution de l’être humain aux toilettes n’est pas sans surprise depuis Cromagnon jusqu’aux toilettes japonaises ! D’ailleurs, il est à remarquer qu’au Japon, ces sanitaires deviennent avec la technologie moderne des wc intelligents dont le fonctionnement fleurte désormais avec la science fiction !

Des habitudes insoupçonnées aux wc

Le rôle de la science est d’examiner tout ce qui peut l’être. Ainsi, une étude scientifique très sérieuse s’est intéressée sur ce sujet qui peut sembler très léger en apparence mais qui concerne tout le monde. Que font donc ces salariés aux toilettes ? L’enquête s’est donc penchée sur les usages inhabituels que ces personnes font des toilettes situées au sein de leur lieu de travail. Il en résulte que beaucoup de salariés ont une conception très particulière de cet endroit. Alors, attention ! Cet article pourrait être un miroir de votre comportement ou bien vous donner de drôles d’idées !

Se soulager au wc, mais de quoi ?

Les toilettes sont dévouées à se soulager des besoins naturels du corps humain, c’est à dire qu’elles servent pour la défécation et la miction. Pourtant, il ressort de cette étude très sérieuse que les sanitaires d’une entreprise peuvent servir aussi à se soulager des divers maux de la vie quotidienne. Ainsi, aller au petit coin servirait possiblement à expulser hors de soi de mauvais sentiments, à se cacher à la vue d’autrui, à s’isoler de ses collègues de bureau, à s’évader d’une ambiance mal vécue, à dissimuler son vrai visage ou ses difficultés, etc…

Un regard scientifique sur les salariés aux toilettes

La recherche scientifique s’est donc lancée dans l’exploration raisonnée du comportement des salariés aux toilettes de l’entreprise et de leur usage particulier des sanitaires de leur entreprise. Pour l’obtention de résultats pertinents, les chercheurs n’ont pas espionné les travailleurs dans leur intimité. Ils n’ont pas rassemblé ceux-ci dans un laboratoire afin de les observer au cabinet et ont encore moins placé des caméras cachées au dessus des wc. C’est sur la base de questionnaires anonymes que l’étude a relevé les éléments utiles à la recherche.

L’enquête « Hygiene Matters SCA » est une étude internationale réalisée par les cabinets United Minds et Cint. Elle a été réalisée en 2014 sur un total de 13 492 répondants dans treize pays : Brésil, Chine, France, Allemagne, Italie, Espagne, Suède, Russie, Mexique, Pays-Bas, Afrique du Sud, Royaume Uni, Etats-Unis. Dans chaque pays, un panel représentatif du monde du travail, d’environ 500 femmes et 500 hommes, a été interrogé. L’étude a été construite sur la base de la méthode des quotas (âge, sexe, etc…).

L’étude française

Les habitudes peuvent naturellement être différentes d’un pays à l’autre et donc les résultats peuvent varier. C’est pourquoi, l’échantillon français est présenté dans sa singularité et séparé des autres régions et cultures du monde. Près de 1000 salariés français ont donc été sondés pour cette 4e édition de l’étude Hygiene Matters qui est un groupe de vente de produits d’hygiène.

Un usage classique des toilettes

Il ressort de cette étude que 77 % des salariés français ont ainsi un usage classique des W-C. Si ce pourcentage est assez rassurant, environ un quart des visites des sanitaires d’une entreprise sont quand même sans rapport avec la destination prévue d’un sanitaire. En conséquence, l’étude offre de sérieuses données pour s’interroger sur la psychologie du salarié et ses besoins. Egalement, ces données sont de précieux indicateurs qui offrent une analyse de la vie au sein de l’entreprise et le fonctionnement de celle-ci.

Un usage… moins conventionnel

23% des salariés ont donc besoin de se rendre aux toilettes de leur entreprise pour des besoins autres que physiologiques. Ainsi, les toilettes sont aussi considérées comme un espace de vie qui devrait d’un point de vie salarié mériter plus d’attention de la part de l’employeur, lequel s’applique trop souvent à juste respecter ses obligations légales. Alors, ce n’est pas pour rien qu’une enquête révèle que « 44% des salariés souhaitent que leur employeur entretienne mieux les toilettes ». L’étude d’Hygiene Matters nous apprend notamment que :

  • 23 % vient uniquement s’y rafraichir et se laver les mains
  • 21% y changent de vêtements, se remettent en condition esthétique (surtout les femmes)
  • 15% y passent des appels téléphoniques non professionnels
  • 12% envoient des SMS privés
  • 11% y font une pause supplémentaire
  • 8 % s’y lavent hors domicile
  • 7% pensent y trouver un espace de restauration
  • 7 % y trouvent un lieu pour une conversation privée et se confronter en face à face
  • 5% viennent y lire un magazine ou écrire une note
  • 4% trouvent refuge pour y pleurer et évacuer une tristesse, une déconvenue
  • 3 % y fument pour échapper aux interdictions ou éviter de sortir du bâtiment
  • 3% s’y cloîtrent afin de laisser exploser une colère ou une frustration
  • 2% viennent y fermer les yeux voir y faire une mini sieste
  • 2% y font un exercice physique
  • 1 % s’y isolent pour répéter une présentation

 

OFFREZ NOS WC JAPONAIS A VOS SALARIES :

Des toilettes multirôles ou multiservices

Le sujet peut évidemment paraitre insolite et léger au vu des autres soucis d’une entreprise, mais l’importance donnée au lieu d’aisance du salarié ne doit vraiment pas etre négligée. Il faut alors considérer les toilettes comme un endroit très hypocrite qui, sous couvert de faire pipi ou caca, sert aussi à un ensemble de besoins vitaux du salarié lesquels contribuent à son bien-être. Des lavabos, des miroirs, une musique d’ambiance, une décoration conviviale, une hygiène irréprochable, des consommables (savon, papiers wc, protections menstruelles) et des poubelles, contribuent à un passage agréable aux toilettes. Un repose téléphone, une connexion wifi, des magasines, des patères pour les vêtements ou le sac à main, des mouchoirs, seront les petits plus qui offriront une meilleure expérience.

Il va s’en dire qu’il est nécessaire de créer des séparations offrant une intimité indispensable pour éviter la parurésie, comme dans les anciennes vespasiennes publiques, et surtout la parcoprésie.

Il va s’en dire aussi que la question féminine doit évidemment s’imposer dans l’entreprise. Des toilettes unisexes sont elles pertinentes comme dans certains espaces publics ? Alors, dans le cas de grandes entreprises, il faut prendre en compte le temps d’attente aux toilettes. Aussi, d’autres questions sont aussi à soulever pour le confort des salariés musulmans ou des salariés en situation de handicaps.

Bien sur, le top pour le salarié serait l’exemple des toilettes japonaises qui impressionnent le monde entier pour leur remarquable hygiène. Dans ce pays, l’état des toilettes est un critère de qualité de vie au travail. Toutefois, l’installation d’un WC japonais n’est surement pas simple dans une collectivité française. Un jet d’eau pour se laver l’anus, une lunette chauffante, un séchage des fesses à l’air tiède, une musique couvrant les sons de la miction, etc… imposent une révolution culturelle qui nécessite l’accord de tous. Au demeurant, il n’empêche que l’état d’esprit des toilettes japonaises serait déjà une belle démarche qualité.

Des limites aux rôles des toilettes ?

Offrir des sanitaires agréables à ses salariées résonne comme une évidence. Toutefois, il faut faire tout de même attention aux excès qui consisteraient à trop transformer les toilettes de l’entreprise pour les faire évoluer vers le dernier salon où l’on cause ! Une toilette doit conserver son rôle premier de lieu d’aisance, sans toutefois se limiter à la simple application d’une réglementation. L’entreprise peut penser à apporter à ses salariés le plaisir d’utilisation de toilettes lavantes japonaises. Ce concept permet d’offrir une hygiène incomparable ainsi que de  limiter ou de supprimer l’usage du papier toilette dans une politique de protection de l’environnement.

La loi sur les toilettes dans l’entreprise

Divers articles de loi traitent des toilettes au sein de l’entreprise. C’est à l’employeur de s’assurer de la bonne conformité de ses installations avec la réglementation.
Article R4228-1: « L’employeur met à la disposition des travailleurs les moyens d’assurer leur propreté individuelle, notamment des vestiaires, des lavabos, des cabinets d’aisance et, le cas échéant, des douches. »

Une réflexion pour l’employeur

Au vu de cette étude d’Hygiène Matters, il apparait nécessaire pour l’employeur d’offrir des toilettes adaptées à tous les usages que ses salariés peuvent imaginer. Si les sanitaires ont aussi pour fonction de jouer un rôle social bénéfique au travailleur pour qu’il s’isole du reste du monde, ceux-ci se doivent d’être accueillants, propres, sécurisants. Le vulgaire chiotte doit laisser place à des toilettes dignes et respectueuses capables de rendre une multitude de services aux salariés… pour le bénéfice de l’entreprise.

A ce titre, il est intéressant de prendre exemple sur les entreprises japonaises ainsi que sur les wc publics au Japon. En effet, dans ce pays les wc japonais ont conquis non seulement la sphère privée mais aussi la sphère publique où chacun peut trouver des abattants électroniques ou des blocs automatiques.

La toilette économique sans papier

Savez vous qu’en vous essuyant les fesses avec du papier vous jetez votre argent dans votre cuvette de wc ? Savez vous qu’une toilette économique supprime ce besoin en papier ? La très grande partie de la population française ne dispose pas de toilette lavante, ce wc japonais équipé de sa douchette intégrée.

Des virus aériens issus du vortex fécal de la chasse d’eau

Savez vous que la chasse d’eau de votre cuvette de toilette crée un vortex de gouttelettes, lesquelles s’envolent hors de la cuvette ?

La décoration des toilettes de l’habitation

La décoration des toilettes est souvent négligée étant donné le rôle du cabinet. Alors, cette pièce particulière se vit généralement sous un aspect pratique sans ajout décoratif. Il est facile de constater autour de nous la faible importance offerte à ce lieu d’aisance pourtant stratégique. En décoration, le cabinet est l’oublié du logement, véritablement à l’image de l’anus lui même oublié des soins du corps humain.

Le wc lavant est né de la culture japonaise de la propreté 

Au Japon, l’hygiène est d’une très grande importance. En effet, dans la culture nipponne la propreté corporelle est primordiale. A titre d’exemple, on peut observer que l’adjectif « kirei » qui signifie « propre » désigne aussi la beauté, l’élégance, la pureté. En conséquence, c’est ce pays qui a popularisé les wc lavants alors que ceux-ci avait vu le jour sans succès aux USA et en Europe.

Eviter le remplissage d’une fosse septique par le papier toilette

La fosse septique toutes eaux est un équipement onéreux qui nécessite de devoir réfléchir au choix de l’achat d’un wc japonais. En effet, ce type de toilette lavante permet de se passer de papier hygiénique lequel est un déchet qui n’est pas le bienvenue dans la fosses septique toutes eaux.

Les toilettes spatiales des astronautes pour se soulager dans l’espace

Les besoins physiologiques humains restent les mêmes dans l’espace. L’utilisation d’un wc spatial n’est surement pas l’aspect le plus glamour des voyages spatiaux et l’expérience dont les astronautes parlent le plus. Apres mangé et bu, il faut déféquer et uriner. Cependant, la difficulté majeure par rapport à la terre est l’absence de pesanteur pour une utilisation correcte d’un sanitaire.  

La journée mondiale des toilettes

Près de 2,4 milliards de personnes sur terre (soit 1 personne sur 3) n’ont pas accès à de véritables toilettes. La journée mondiale des toilettes a pour objectif de faire réfléchir, institutions et citoyens, sur la crise mondiale majeure de l’assainissement au vu de l’augmentation de la population planétaire. Cet événement veut éclairer sur l’importance de l’assainissement ainsi que sur l’accès à la propreté pour tous, ces deux objectifs représentant une sécurité sanitaire nécessaire aux toilettes à l’échelle du globe.

Installer un kit abattant japonais

Installation d'un kit sur un wc L’installation d'un kit WC japonais est une opération aisée qui ne nécessite pas l'intervention d'un professionnel de la plomberie. En effet, il suffit juste d'insérer un raccord pour se connecter sur une arrivée d'eau. Aussi, pour ceux...

Islam et Musulmans : un WC japonais pour l’hygiène intime

Le Coran et la Sunna sont très explicites sur la propreté et l’hygiène nécessaires à une bonne pratique de l’Islam. Pour les pratiquants, une solution d’hygiène en accord avec les recommandations de la religion musulmane est indispensable. Un wc japonais procure une hygiène orientale optimale aux musulmans qui souhaitent être en accord avec les instructions de l’Islam.

La transmission féco-orale du coronavirus par les selles et les mains

Le virus de la poliomyélite se transmet par un contact des mains avec les selles favorisant une contamination féco-orale. De même, le virus du SRAS a pu être transmis par voie fécale. La transmission secondaire du coronavirus COVID 19, autre que par voie respiratoire, serait elle aussi possible via des excréments contaminés par le virus.

Ouvrir le chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour, si vous avez des difficultés à choisir le bon produit (kit - abattant - bloc wc)... posez nous vos questions.