06 02 17 62 19 Whatsapp - N°siret: 74985958300025 RCS Brest hygienale@orange.fr

Un urinoir au domicile ou dans l’espace public

Le terme urinoir désigne un équipement sanitaire dont la fonction est le recueil de l’urine émise généralement par un homme durant une miction debout. Il est très fonctionnel et peut trouver sa place dans une habitation privée ainsi qu’être placé en grand nombre dans des lieux à usage collectif (entreprise, gare, restaurant…). Ainsi, l’urinoir peut être unique au service d’un seul individu ou être multiplié en ligne pour un ensembe de personnes en usage simultané.

Qu’est qu’un urinoir ?

Un urinoir est une simple cuvette en céramique munie d’une chasse d’eau sans réservoir qui permet à un homme d’uriner très simplement debout comme s’il le faisait contre un arbre. Sa conception est tellement ingénieuse et facile d’emploi que l’usage de ce sanitaire s’est généralisé à travers le monde notamment dans les collectivités qui reçoivent une importante population masculine. Habituellement placé dans des bâtiments en complément d’une cuvette de toilette classique permettant la défécation, il peut aussi se trouver sur la voie publique en plain air sous la forme d’une vespasienne.

Quel prix pour un urinoir ?

L’achat d’un urinoir classique en porcelaine revient à peu près au même prix qu’un WC classique. Un urinoir sans eau faisant appel à une technologie plus évoluée sera sensiblement plus onéreux. Concernant sa pose, le prix d’installation peut être sensiblement moins cher étant donné que le diamètre d’évacuation est bien plus faible que le celui d’un wc qui doit permettre le passage des excréments et du papier toilette.

Les avantages de l’installation d’un urinoir

Un urinoir s’installe en raison de l’efficacité qu’il offre à la gent masculine. Il permet un gain de place par rapport à une cuvette de wc traditionnelle et n’oblige pas à la pose de cloisons et d’une porte. Il peut ainsi se poser dans un angle mort. Son utilisation est très rapide car il permet d’uriner en station debout sans contact avec le sanitaire (toucher une poignée de porte, relever l’abattant).

Au niveau hygiénique, il autorise d’uriner au plus proche de la faïence empêchant ainsi les projections d’urine classiques lors d’une miction debout dans une cuvette posée au sol, notamment sur l’abattant. Aussi, son nettoyage est extrêmement simple et pratique surtout dans les toilettes collectives comprenant de multiples sanitaires. Enfin, son système de chasse d’eau ne requiert qu’un faible volume d’eau en comparaison d’une toilette classique. Ainsi, en cas d’usage intensif dans des lieux publics, il permet d’importantes économies.

Les inconvénients d’un urinoir chez soi ou en collectivité

L’urinoir ne peut venir être posé au domicile qu’en complément d’une cuvette de wc classique uniquement ! En effet, ce sanitaire présente 2 inconvénients.
Le premier est que son mode d’utilisation le réserve aux hommes. Il est étudié spécifiquement pour un usage purement masculin et en cas de présence féminine, une toilette normale s’impose. Le second est que sa fonction le destine uniquement au recueil de l’urine. Pour la défécation, il implique donc la présence d’un wc classique.

Conception d’un urinoir 

Le sanitaire possède juste une petite forme de cuvette destinée à uniquement recevoir l’urine. Il est placé à la hauteur moyenne du pénis. Ainsi, grand ou petit, chaque homme peut utiliser le même équipement. Dans le cas où plusieurs urinoirs sont placés côte à côte, des séparations peuvent être installées entre eux pour offrir un confort d’intimité à chaque utilisateur. Un urinoir peut se décliner en différentes formes et designs et peut aussi prendre une dimension humoristique surtout dans les bars et discothèques.A noter qu’il existe des modèles pour enfant situés à une hauteur plus compatible avec l’enfance. L’urinoir pour enfant est notamment très pratique pour l’apprentissage de la propreté des petits garçons.

Composition d’un urinoir

Pour l’installation et l’utilisation d’un tel sanitaire, comme pour un wc classique, des accessoires sont indispensables :
– la cuvette murale permettant d’uriner debout
– le siphon d’urinoir : contrairement à un WC, l’urinoir ne possède un fond d’eau empêchant les mauvaises effluves de remonter des canalisations. Ce siphon assure alors ce rôle anti odeurs.
– le mécanisme de rinçage de la cuvette, souvent sans réservoir, servant à évacuer l’urine et à éviter les mauvaises odeurs. Cela peut être par un bouton poussoir, un capteur infrarouge de présence, un déclencheur à la voix, ou encore une synchronisation dans le temps à intervalle régulier en cas de forte affluence.
– une grille couvrant le fond de la cuvette pour empêcher l’obstruction du siphon par des objets solides (mégots, papiers). Elle offre aussi la possibilité de déposer un bloc désodorisant.

Un urinoir écologique sans eau

Il existe trois grands systèmes permettant de se passer d’eau et offrant ainsi de fortes économies d’eau en cas d’utilisation intensive surtout dans des lieux recevant du public :
– le siphon du premier contient un liquide occlusif plus léger que l’urine. En recouvrant cette dernière, il empêche les mauvaises odeurs en faisant office de bouchon liquide à l’aide d’un flotteur. Il faut de temps en temps se charger de changer la cartouche contenant ce liquide occlusif.
– le siphon du second contient une membrane en silicone. Cette ingénieuse membrane permet d’évacuer l’urine sans aucune consommation d’eau ou de produit chimique.
– le siphon du troisième contient un système d’aspiration intégré dans l’urinoir. Les odeurs sont ainsi aspirées et évacués vers la décharge de l’urinoir.

L’originalité de l’urinoir féminin

Il faut savoir que l’urinoir féminin est aussi ancien que son homologue masculin et qu’à l’époque de l’apparition des toilettes publiques ce sanitaire pour les femmes était aussi déjà en fonction. Cependant, la généralisation n’a pas été poursuivie en raison du peu de considération accordée aux femmes au début du xxe siècle moins présentes que les hommes dans la vie publique.

C’est le xxie siècle, avec un changement des mentalités et une présence de plus en plus massive des femmes, qui ouvre la voie à l’exploitation commerciale des urinoirs féminins. Depuis quelques années, la diffusion du sanitaire féminin est en forte croissance en raison des mêmes avantages que son homologue masculin. La grande différence est que les femmes ont toujours la possibilité, en cas de gêne en public (surtout durant les menstruations), de recourir au service d’une cuvette de toilette classique.

Les modèles reprennent la conception des urinoirs masculins mais adaptés à l’anatomie féminine et surtout dans les lieux publics l’organisation des urinoirs pour hommes, c’est à dire en rangées avec des cloisons de séparation pour protéger des regards. Les urinoirs contemporains sont prévus pour une utilisation dans les deux sens. L’utilisatrice peut ainsi se placer dos à l’urinoir en position semi-accroupie ou se tenir debout face à lui.A noter que la disposition en cabines est plus fréquente, beaucoup de femmes pouvant ressentir de la gêne à uriner en compagnies d’autres femmes urinant en rangées. Comme pour les hommes, les urinoirs féminins sont très adaptés aux situations de forte affluence (festivals, bars, boites de nuit, congrès).

L’urinette féminine très pratique

L’urinoir masculin est inadapté à la morphologie féminine. Toutefois, l’utilisation d’une urinette peut permettre à une femme en cas d’urgence d’uriner debout un sanitaire prévu pur un homme. Qu’il soit en caoutchouc réutilisable ou bien en carton jetable, l’urinette peut etre réellement d’un grand service aux femmes.

L'urinette de femme... c'est la liberté de faire pipi debout !

Les toilettes spatiales des astronautes pour se soulager dans l’espace

Les besoins physiologiques humains restent les mêmes dans l’espace. L’utilisation d’un wc spatial n’est surement pas l’aspect le plus glamour des voyages spatiaux et l’expérience dont les astronautes parlent le plus. Apres mangé et bu, il faut déféquer et uriner. Cependant, la difficulté majeure par rapport à la terre est l’absence de pesanteur pour une utilisation correcte d’un sanitaire.  

L’évolution humaine aux toilettes, des feuilles d’arbres vers le wc japonais

Tout évolue par besoin de confort. Les feuilles des arbres ont laissé place à d’autres matières et matériaux. Du foin, des raclettes en bois, des coquillages, des éponges, de la laine de mouton, des chiffons, des tissus plus nobles, du papier journal… jusqu’au formidable wc japonais.

L’installation des wc japonais dans les toilettes de France

Le wc japonais est un bijoux d’innovation technologique. Avec son bidet intégré diffusant un jet d’eau pour laver les zones intimes, sa ventilation pour sécher les fesses, son siège chauffant, sa lunette à ouverture automatique, il ne peut que réjouir son utilisateur. .. mais alors, pourquoi les français ne semblent ils pas enthousiastes de ces sanitaires ?

Une recherche technologique pour de nouvelles toilettes

Des chercheurs en technologie ont développé un nouveau prototype de toilettes. Celles-ci font partie de l’initiative G2RT « Generation 2 Reinvent the Toilet». Ainsi, ces nouvelles toilettes produisent de l’eau propre à partir de l’urine et des autres liquides récupérés et des matières solides sèches pouvant servir comme compost ou combustible.

Le wc japonais lavant contre le virus de la poliomyélite

Le virus de la poliomyélite attaque le système nerveux d’un individu et peut entraîner sa paralysie et même provoquer un décès rapide du porteur. Pour lutter contre ce poliovirus, il n’existe pas de véritables traitements. L’hygiène aux toilettes est le meilleur des gestes barrières.

La nouveauté technologique des toilettes transparentes

De nouvelles toilettes publiques, assurément non conventionnelles, suscitent beaucoup d’intrigues depuis leurs installations dans la capitale japonaise. En effet, elles sont transparentes et laissent voir l’intérieur depuis l’extérieur… jusqu’au moment ou un utilisateur qui a décidé de les utiliser actionne le verrou de la porte vitrée. De telles toilettes seraient elles réalistes en France ?

Les WC lavants ont donné naissance à une culture japonaise des toilettes

Les wc lavants sont présents dans la majorité des toilettes au Japon et sont plébiscités par la population nipponne pour l’execellente hygiène intime qu’ils procurent. Alors, il est normal de retrouver partout dans la culture japonaise des exemples de ces sanitaires : moko moko mokolet, Hanako San, etc…

Comment se laver les mains après les toilettes ?

Il est une chose qui s’apprend à la maternelle mais qui s’oublie vite dès l’adolescence, alors que la présence d’un adulte n’oblige plus à un acte important. Alors, en quittant un lieu d’aisance, il faut penser à se protéger et à protéger les autres d’un manque d’hygiène. C’est pourquoi il est impératif de se laver les mains après s’être rendu sur le trône ou devant un urinoir.

Inflation sur le rouleau de papier toilette

Actuellement, le volume des rouleaux de papier toilette se réduit alors que les prix ne changent pas… il s’agit d’une inflation qui n’ose pas encore se révéler aux consommateurs. Mais le pire semble à venir avec une rétrécissement du rouleau en plus d’une hausse de son prix !

S’achemine-t-on vers une pénurie de papier toilette ?

Nous avons tous en souvenir des scènes de panique irrationnelles observées lors du premier confinement de 2020 où les gens se ruaient dans les supermarchés craignant des pénuries et désirant faire des stocks. La demande de papier toilette n’avait jamais été aussi forte ! Cette fois ci, c’est paradoxalement une sortie de crise sanitaire et de confinement qui pourra provoquer une nouvelle panique sur le papier wc. En effet, il est désormais question de fret maritime.

Ouvrir le chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour, si vous avez des difficultés à choisir le bon produit (kit - abattant - bloc wc)... posez nous vos questions.