06 02 17 62 19 Whatsapp - N°siret: 74985958300025 RCS Brest hygienale@orange.fr

La sanisette au service des villes

Elle fait partie du mobilier urbain de nos grandes villes et est totalement intégrée dans le décor au même titre qu’un feu tricolore ou un banc. Si elle passe désormais inaperçue, ce ne fût pas toujours le cas. Comme en 1981, année de sa naissance mondiale à Paris qui fût la première ville à installer ce nouveau type de toilette publique, il faut dire révolutionnaire pour l’époque. Depuis, le nombre des sanisettes a explosé dans la capitale qui en compte 435 unités en 2022. Aussi, l’expérience a fait nombre d’émules puisque d’autres villes en France et partout dans le monde se sont équipées de ces wc publics.

Qu’est ce qu’une sanisette ?

C’est une toilette publique qui a la particularité de posséder un entretien automatique. Les sanisettes ont été destinées à remplacer les vieilles installations de types vespasiennes devenues obsolètes et surtout qui étaient malodorantes dans l’espace urbain. Il ne reste qu’un seule vespasienne dans la capitale près de la Maison de la Santé, boulevard Arago (14e). Elle est la dernière en service et est presque devenue un monument historique étant gérée par le service du patrimoine de la Voirie de Paris.

A la mise en place des premières sanisettes, ces wc publics modernes étaient payants au prix de 1 franc. Puis, surement pour inciter les utilisateurs à les utiliser, le paiement étant un frein logique (refus de payer ou pas de pièce sur soi), ils sont devenus gratuits depuis le 15 février 2006. Certaines ferment dès 22 heures alors que d’autres d’autres restent ouvertes toute la nuit, en raison des fréquences d’utilisation.

Un outil indispensable à l’hygiène publique

L’être humain a aussi besoin de se soulager en dehors du domicile, des locaux de l’entreprise ou d’un autre lieu clos, lesquels sont équipés de sanitaire. C’est surtout dans les rues des grandes villes que le problème évident d’avoir un accès pratique et rapide à des toilettes se pose, bien souvent dans l’urgence. Alors, l’implantation des sanisettes a répondu et répond à un vaste besoin de santé publique. Pour preuve rien qu’à Paris en 2019, les sanisettes ont accueilli plus de 15 millions d’utilisateurs. En 2020, malgré une fermeture partielle du parc en raison du COVID (restrictions d’utilisation et confinement), elles ont accueilli 12 millions d’utilisateurs.

L’histoire de la sanisette

Sanisette n’est pas à l’origine un nom de sanitaire. C’est une marque commerciale déposée par la société JCDecaux, conceptrice du modèle. Devant son succès et son expansion, le terme désignant cette cabine urbaine est passé ensuite dans la langue française pour désigner simplement une toilette publique. Cet équipement a été victime de son succès, au même titre que le canadair de la marque Bombardier pour les avions de lutte contre les feux de fôrets ou le frigidaire de la marque Electrolux pour les réfrigérateurs.

Ou se trouvent les sanisettes à Paris ?

Le maillage de la ville devient de plus en plus dense. Des sites web dédiés ainsi que des applications de localisation permettent de géolocaliser les toilettes publiques. Ainsi, chacun avec son smartphone peut déjà localiser un lieux d’aisance public pour se soulager à tout moment. Ainsi, « toilettesaparis.com» offre la possibilité, sous réserve d’accepter de se faire géolocaliser, à Paris mais aussi dans toute la France, d’obtenir une carte détaillée des emplacements. Nul doute que prochainement, avec les évolutions technologiques, la mise en place de capteurs pour une connexion instantanée, toute personne recherchant une sanisette pourra avoir un itinéraire précis vers la plus proche celui et avec une indication sur son état (libre ou occupée) ainsi qu’un temps d’attente approximatif.

Beaucoup d’applications sont téléchargeables sur Google Play ou l’Apple Store. Elles proposent la recherche et le partage de la localisation de toilettes en France et à l’étranger. Aussi, Google maps conscient de l’enjeu commence le repérage des toilettes accessibles.

Une complémentarité avec d’autres installations

En plus des dispositifs de sanisettes, les parisiens ont à leur service un important réseau de sanitaires différents :  urinoirs à rigole, uritrottoirs, blocs sanitaires mobiles (pour les périodes estivales), cabines individuelles, urilift, lavatories (dans les sites touristiques). Aussi, depuis 2019, certaines sanisettes ont reçu des urinoirs extérieurs par accolement. Un gros effort de la ville s’est concentré sur les lieux à haute fréquentation afin de diminuer les problèmes d’épanchements d’urine sur la voie publique, véritable fléau urbain.

Une lutte contre l’épanchement sauvage d’urine

Avec un parc de plus en plus en important de wc publics, les amendes devient de plus en plus dissuasives contre les pipis sauvages. Les verbalisations sont nombreuses et beaucoup de collectivités plaident pour une augmentation significative des amendes ou que leur montant puissent être délégué au libre choix des villes. C’est ainsi que Paris envisage des amendes à 300 euros, si sa police était en mesure de pouvoir fixer un tel tarif, lequel serait dissuasif pour assurer la propreté de l’espace public.

Comment utiliser une sanisette ?

Une sanisette est prévue pour tous et est adaptée aux personnes handicapées. Des voyants extérieurs permettent de visualiser immédiatement sa situation :
• Vert : libre d’usage. Il suffit d’appuyer sur le bouton pour que la porte s’ouvre
• Orange : occupée par un utilisateur
• Bleu : lavage automatique en cours

Comment est entretenue une sanisette ?

L’entretien est automatique après chaque utilisateur. Aussi, le prestataire historique JC Decaux intervient 3 fois par semaine sur chacun de ses sanitaires pour en vérifier le bon fonctionnement et effectuer diverses opérations nécessaires : changement de pièces défectueuses, réapprovisionnement de consommables (papier et savon), vidange de la poubelle, nettoyage intérieur complémentaire, nettoyage extérieur de la cabine. Outre l’entretien, l’opérateur assure aussi des campagnes de rénovation pour combattre l’usure du temps avec des rafraichissements de peinture, des réparations contres les dégradations, des effacements de tags.

Une modernisation programmée des sanisettes

La Mairie de Paris est actuellement locataire de ses toilettes publiques. Cependant au terme du contrat d’exploitation avec leur propriétaire arrivant en décembre 2024, la municipalité souhaite en devenir propriétaire tout en déléguant l’entretien et la maintenance à un prestataire de service. Aussi, elle désire en augmenter leur nombre, pour répondre à un besoin croissant. En 2020, Paris a lancé un appel à la concurrence pour rénover son parc de sanisettes à l’occasion de l’expiration de son contrat. Le futur prestataire devra comme le stipule l’appel d’offre «assurer la conception, la fabrication, la pose, l’entretien et la maintenance de sanitaires autonettoyants sur l’espace public parisien».

La prochaine génération de sanisette à Paris

Depuis son lancement en 1981, chaque changement de modèle apporte son lot d’amélioration afin de suivre l’évolution des moeurs et des technologies. Alors, le cahier des charges de la nouvelle sanisette veut notamment offrir plus de confort et de praticité, une inscription écologique. Un renouvellement est toujours une opportunité pour :
Des cabines plus petites pour des installations dans les lieux jusqu’ici inaccessibles.
Des urinoirs intégrés afin de répondre à la surfréquenation de zones touristiques ou festives.
Un nombre plus important pour une population urbaine toujours plus nombreuse
Des sanitaires plus fonctionnels et attrayants :
• une information multilingue et des aides sonores ou en braille pour le handicap
• une fontaine d’eau extérieure accessible pour tous
• une accessibilité accrue aux personnes en fauteuil roulant avec une barre d’appui
• une hygiène renforcée après chaque utilisateur dont le lavage du plancher et de la cuvette avec séchage et désinfection
• un grand confort d’utilisation avec porte manteaux, miroir, musique d’ambiance et chauffage en hiver
Des sanitaires plus écologiques 
De la conception à l’utilisation en passant par l’entretien, la nouvelle sanisette devra insister sur le développement durable. Cela commencera par un design inspiré de l’aspect d’un tronc d’arbre. Mais c’est sur le fonctionnement que l’empreinte écologique verra ses plus belles évolutions :
• pour économiser jusqu’à 30% d’eau, le sanitaire recyclera son eau de lavage et récupérera l’eau de pluie
• pour des économies d’énergie, le sanitaire intégrera un puit de lumière pour un éclairage naturel et un système d’éclairage à basse consommation basé avec un détecteur de présence de l’utilisateur
• les matériaux seront choisis en fonction de leurs performances à durer et à être recycler
• la conception générale de la cabine devra minimiser la fréquence des interventions de maintenance.

Le wc bidet intégré assure la toilette intime sur la cuvette

De nos jours, se laver les fesses sur un wc japonais est extrêmement pratique. Mais se laver à l’eau n’a pas toujours été possible… Ainsi, au XIV siècle, à l’exception des mains et du visage, la toilette corporelle est essentiellement sèche. C’est à dire que les parties sales du corps étaient simplement nettoyées sans liquides, uniquement frottées à l’aide d’un linge ou d’un autre accessoire (paille, laine, feuilles, etc…).

Bidet français ou WC japonais ?

Pour beaucoup de touristes étrangers en visite en France, le bidet français est un accessoire curieux dans une chambre d’hôtel. Mais à quoi cet étrange équipement peut-il servir ? C’est la question que se posent ceux qui ne l’ont jamais chevauché !

La grande aventure de la vespasienne

A Paris, une vespasienne était un urinoir public unisexe à usage des hommes. Elles trouvait sa place dans des lieux de nécessité essentiellement sur les trottoirs, les parcs et tous les espaces publics fréquentés. Elle était équipée de cloisons permettant un minimum d’intimité. La première vespasienne fut implantée en 1834 à Paris et son parc disparaitra en 1980. Elle aura offert 146 années de bons et loyaux services aux parisiens.

Le wc japonais lavant contre le virus de la poliomyélite

Le virus de la poliomyélite attaque le système nerveux d’un individu et peut entraîner sa paralysie et même provoquer un décès rapide du porteur. Pour lutter contre ce poliovirus, il n’existe pas de véritables traitements. L’hygiène aux toilettes est le meilleur des gestes barrières.

La parcoprésie ou la honte d’aller déféquer en public

La parcoprésie définit l’incroyable gêne, et jusqu’à la phobie, de déféquer ailleurs que chez soi. Le sujet peut paraitre cocasse mais près de 7 Français sur 10 reconnaissent être gênés à l’idée de simplement « chier » dans une situation de non-intimité, c’est à dire en dehors de chez eux.

Eviter le remplissage d’une fosse septique par le papier toilette

La fosse septique toutes eaux est un équipement onéreux qui nécessite de devoir réfléchir au choix de l’achat d’un wc japonais. En effet, ce type de toilette lavante permet de se passer de papier hygiénique lequel est un déchet qui n’est pas le bienvenue dans la fosses septique toutes eaux.

Un déclin de la baignoire à la française similaire au bidet

La baignoire à la française tend à s’effacer de nos moeurs, tant par sa présence dans nos salles de bain que par une utilisation appropriée. Ainsi, pour ceux qui en disposent encore, la baignoire s’impose dans un rôle unique de receveur de douche pour une hygiène quotidienne rapide.

Le choix des toilettes publiques unisexes

Les toilettes publiques unisexes sont des sanitaires publics qui sont neutres, c’est à dire sans séparation liée au sexe de l’utilisateur. Elles sont également appelées mixtes, inclusives, non sexistes. Ces toilettes suscitent des débats passionnés car elles impactent le fonctionnement de la vie en société et bousculent les usages établis.

Hygie est la déesse grecque de l’hygiène

Dans la mythologie grecque, Hygie est la déesse de la santé, de la propreté ainsi que de l’hygiène, ces 3 domaines étant naturellement étroitement liés entre eux. Effectivement, comment concevoir une bonne hygiène sans une propreté rigoureuse et une parfaite santé sans une hygiène cohérente ? Les grecs honoraient à juste titre cette noble déesse afin de veiller sur la santé des êtres vivants.

La décoration des toilettes de l’habitation

La décoration des toilettes est souvent négligée étant donné le rôle du cabinet. Alors, cette pièce particulière se vit généralement sous un aspect pratique sans ajout décoratif. Il est facile de constater autour de nous la faible importance offerte à ce lieu d’aisance pourtant stratégique. En décoration, le cabinet est l’oublié du logement, véritablement à l’image de l’anus lui même oublié des soins du corps humain.

Ouvrir le chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour, si vous avez des difficultés à choisir le bon produit (kit - abattant - bloc wc)... posez nous vos questions.