06 02 17 62 19 Whatsapp - N°siret: 749859583 RCS Nîmes hygienale@orange.fr

L’utilisation du wc japonais contre le risque de transmission du virus de la poliomyélite

La poliomyélite ou plus simplement «polio» dans le langage courant, est une maladie extrêmement contagieuse qui est provoquée par le virus de la poliomyélite. Celui-ci attaque le système nerveux d’un individu et peut entraîner sa paralysie et même provoquer un décès rapide du porteur. Pour lutter contre ce poliovirus, il n’existe pas de véritables traitements. La prévention repose sur deux piliers efficaces qui sont la vaccination et une hygiène stricte.

1. La vaccination contre la poliomyélite

Le vaccin est le seul moyen de prévention spécifique. Il est administré dés l’enfance par obligation vaccinale. Il existe deux types de vaccin, l’un inactivé est administré par injection tandis que l’autre vivant atténué est administré par voie orale. Les deux vaccins confèrent l’immunité contre l’infection à poliovirus et également préviennent contre sa transmission de personne à personne. Ce choix de vaccination obligatoire assure ainsi la protection individuelle ainsi que l’immunité collective de la population.

2. L’hygiène contre la transmission du virus

Comme contre tous les virus tel le coronavirus Covid 19, il faut maintenir des gestes barrières efficaces afin de prévenir la diffusion du virus dont le contact essentiel se fait par des mains souillées ayant été en contact avec les selles aux toilettes ou ayant touché un objet contaminé. En conséquence, se laver les mains est un geste primordiale empêchant la transmission par contact sur des ustensiles de cuisines, des poignées de portes, etc… Idéalement aux toilettes, une personne contaminée devrait éviter de porter ses doigts vers son anus. C’est ce qui se passe lorsqu’une personne s’essuie les fesses après avoir déféqué.

Qu’est-ce qu’une poliomyélite?

C’est une maladie infectieuse aiguë terriblement contagieuse. Après avoir pénétré par la bouche d’un sujet sain, le poliovirus passe dans le sang du porteur, en occasionnant de la fièvre et des frissons. Puis, il se dirige vers les cellules de la moelle épinière. Le virus va se développer dans une zone où passent les neurones moteurs ayant pour rôle de donner les ordres aux muscles de se contracter. En quelques jours, le virus va détruire ces neurones provoquant des douleurs musculaires ainsi qu’un syndrome méningé.

La situation va ensuite empirer vers une paralysie de tous les muscles, avec une abolition des réflexes et une amyotrophie importante. Ces symptômes sont responsables de très lourdes séquelles motrices pouvant entrainer la mort. La maladie de la poliomyélite est une pathologie virale pratiquement éradiquée de la surface du globe, exception faite de rares pays où elle reste endémique : le Nigéria, l’Afghanistan et le Pakistan. 

Quels en sont les symptômes de la poliomyélite?

Les premiers symptômes se caractérisent par :
– une fièvre
– de la fatigue
– des céphalées
– des vomissements
– une raideur dans la nuque
– des douleurs dans les membres

Quelles sont les conséquences de la poliomyélite ?

Les conséquences engendrées par la poliomyélite sont très graves. En effet, une infection sur 200 provoque une paralysie irréversible, en général des jambes. Aussi, parmi les personnes paralysées, 5 à 10% peuvent mourir à cause d’un arrêt de leurs muscles respiratoires.

Peut on guérir de la Polio ?

La médecine actuelle n’est pas en mesure de proposer un traitement curatif. Pour les cas graves de poliomyélite paralytique, la prise en charge thérapeutique porte essentiellement sur l’atténuation des symptômes, la prévention des complications et des thérapies permettant une accélération de la récupération.

Comment se transmet le virus de la poliomyélite?

La poliomyélite est extrêmement contagieuse se transmettant facilement par contact. Ainsi, dans une zone de forte épidémie, les souches de poliovirus peuvent selon des modèles théoriques, infecter la totalité de la population humaine de la zone. Le virus peut être excrété par les selles jusqu’à plusieurs semaines après l’infection initiale du porteur de la maladie. La transmission de la maladie se réalise essentiellement par voie oro-fécale, via l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés. Il suffit de toucher un aliment avec ses doigts porteurs du virus pour le contaminer. Aussi, durant les premiers jours de l’infection, la transmission peut se faire par les sécrétions respiratoires via des micro goutelletes issues d’une toux ou d’un éternuement.

Le virus de la poliomyélite, que l’on appelle poliovirus sauvage (PVS), pénètre donc essentiellement dans le corps d’un sujet par sa bouche grâce à de l’eau ou à des aliments contaminés par les matières fécales d’une personne infectée. C’est effectivement dans les selles des malades que le virus se trouve en quantité importante. Ensuite, ce polyovirus se multiplie rapidement dans les intestins du nouvel hôte pour être excrété à nouveau par ses selles, lesquelles pourront à leur tour assurer une nouvelle transmission. C’est donc aux toilettes qu’il est nécessaire de prendre conscience de la nécessité de se laver les mains afin de ne pas assurer la transmission du virus.

Comment éviter la transmission de la poliomyélite?

Vu qu’il n’existe pas vraiment de traitement pour vaincre la poliomyélite, la prévention est le seul réel remède. Alors, il faut impérativement prévenir sa transmission en évitant tout contact entre les selles et les mains. Si le lavage des mains est primordial après s’être essuyé les fesses, il apparait qu’il serait plus pertinent de pouvoir se laver les fesses sans que les mains puissent venir au contact de la région anale. Plus facile à dire qu’à faire ?

La solution du wc japonais

Il existe une solution très simple, sure et efficace contre la transmission d’un virus. C’est le jet d’eau lavant du wc japonais. Le principe est d’envoyer de l’eau sous pression pour assurer le nettoyage de l’anus. La toilette lavante japonaise permet ainsi de se faire laver les fesses (et même sécher pour les modèles les plus perfectionnés) tout en restant assis sur la cuvette du wc et sans faire aucun usage de la main et des doigts sur la zone anale. Il suffit juste de tourner ou d’appuyer sur un bouton.

Le wc japonais est l’outil indispensable pour éviter le contact des mains avec les excréments, ce qui est le cas lors d’un essuyage avec du papier toilette. Ainsi, grâce au jet d’eau du wc lavant, les mains restent propre et exemptes de contaminations par le virus de la poliomyélite. Dès lors, la transmission devient impossible. L’utilisation d’un wc japonais aux toilettes est le meilleur geste barrière !

Ou acheter un kit wc japonais lavant ?

La parcoprésie ou la honte d’aller déféquer en public

La parcoprésie définit l’incroyable gêne, et jusqu’à la phobie, de déféquer ailleurs que chez soi. Le sujet peut paraitre cocasse mais près de 7 Français sur 10 reconnaissent être gênés à l’idée de simplement « chier » dans une situation de non-intimité, c’est à dire en dehors de chez eux.

Hémorroïdes : une bonne hygiène anale et rectale de l’anus

L’anus est composé de nombreux plis et sillons où durant la défécation des résidus vont venir se loger. La méthode d’hygiène habituellement employée pour se nettoyer est le papier toilette dit « hygiénique ». Il est cependant illusoire, au vu de la zone anale, de pouvoir obtenir un résultat satisfaisant uniquement en frottant un papier sur son anus et en utilisant ses doigts qui se transformeront en vecteurs de transport de germes. Seul l’eau peut laver ! Ce constat est la base de l’hygiène, et pourtant qui lave son anus après un passage sur le trône ?

Un wc lavant pour se protéger du coronavirus covid-19 ?

Pour empêcher la propagation d’un virus comme le COVID 19, l’hygiène des mains est un impératif. Le wc lavant japonais, avec le bénéfice d’un jet d’eau hygiénique, permet une lutte efficace des risques de transmission d’un virus. Ainsi, il empêche tous contacts des mains avec les matières fécales potentiellement infectées par LE virus. En effet, l’utilisateur d’une toilette japonaise lavante conserve des mains pures respectants les normes de distances sociales et physiques !

La réglementation des sanitaires en entreprise

Une entreprise doit garantir l’hygiène de ses salariés et leurs bonnes conditions de travail. Le Code du travail oblige l’employeur de mettre à disposition de ses effectifs un ensemble de moyens permettant aux salariés d’assurer leur propreté individuelle. S’il doit dans certains cas fournir des vestiaires, des lavabos, des douches, il doit toujours fournir des cabinets d’aisance : des toilettes pour ses salariés.

S’achemine-t-on vers une pénurie de papier toilette ?

Nous avons tous en souvenir des scènes de panique irrationnelles observées lors du premier confinement de 2020 où les gens se ruaient dans les supermarchés craignant des pénuries et désirant faire des stocks. La demande de papier toilette n’avait jamais été aussi forte ! Cette fois ci, c’est paradoxalement une sortie de crise sanitaire et de confinement qui pourra provoquer une nouvelle panique sur le papier wc. En effet, il est désormais question de fret maritime.

La toilette économique sans papier

Savez vous qu’en vous essuyant les fesses avec du papier vous jetez votre argent dans votre cuvette de wc ? Savez vous qu’une toilette économique supprime ce besoin en papier ? La très grande partie de la population française ne dispose pas de toilette lavante, ce wc japonais équipé de sa douchette intégrée.

L’installation des wc japonais dans les toilettes de France

Le wc japonais est un bijoux d’innovation technologique. Avec son bidet intégré diffusant un jet d’eau pour laver les zones intimes, sa ventilation pour sécher les fesses, son siège chauffant, sa lunette à ouverture automatique, il ne peut que réjouir son utilisateur. .. mais alors, pourquoi les français ne semblent ils pas enthousiastes de ces sanitaires ?

La grande aventure de la vespasienne

A Paris, une vespasienne était un urinoir public unisexe à usage des hommes. Elles trouvait sa place dans des lieux de nécessité essentiellement sur les trottoirs, les parcs et tous les espaces publics fréquentés. Elle était équipée de cloisons permettant un minimum d’intimité. La première vespasienne fut implantée en 1834 à Paris et son parc disparaitra en 1980. Elle aura offert 146 années de bons et loyaux services aux parisiens.

Le lancement publicitaire du premier wc japonais

S’il faut un début à tout, le premier publicitaire à se lancer doit vraiment avoir la foi dans son projet. C’est ainsi qu’en 1982, une marque ouvrait courageusement le bal télévisuel pour présenter pour la première fois sur terre une toilette capable de laver l’anus grâce à une douchette intégrée au sanitaire.

Comment se laver les mains après les toilettes ?

Il est une chose qui s’apprend à la maternelle mais qui s’oublie vite dès l’adolescence, alors que la présence d’un adulte n’oblige plus à un acte important. Alors, en quittant un lieu d’aisance, il faut penser à se protéger et à protéger les autres d’un manque d’hygiène. C’est pourquoi il est impératif de se laver les mains après s’être rendu sur le trône ou devant un urinoir.

Ouvrir le chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour, si vous avez des difficultés à choisir le bon produit (kit - abattant - bloc wc)... posez nous vos questions.