06 02 17 62 19 - N°siret : 74985958300025 RCS Brest hygienale@sfr.fr
Sélectionner une page

ACHETER UNE TOILETTE SECHE OU UN WC HYGIENIQUE ?

Quelle sont leurs différences ? 

Le wc hygiénique japonais et la toilette sèche sont 2 concepts aux destinations différentes. Cependant, les utilisateurs de toilettes sèches ont en général un problème de compréhension des wc hygiéniques japonais.

Une toilette sèche est un mode de traitement des excréments et nul ne doute qu’il soit aberrant de déféquer dans l’eau souvent potable de nos toilettes. Les toilettes sèches ou toilettes à compost, n’utilisent pas d’eau et ne nécessitent pas d’opérations d’épuration des eaux usées. L’intérêt des toilettes sèches est aussi de valoriser les excréments qui habituellement sont rejetées à l’égout pour en faire du compost. Une toilette sèche est un concept très intelligent mais qui reste difficile à utiliser surtout en milieu urbain. Aussi, son utilisateur consomme du papier wc et doit prendre une douche pour se laver les fesses.

Le wc hygiénique japonais est le véritable wc écologique !

Le wc japonais permet de se passer de papier toilette pour se nettoyer les fesses !

Le papier toilette doit être abandonné au profit du wc japonais lavant !

Un wc hygiénique japonais à jet d’eau a pour but de nettoyer les fesses sans papier et sans les mains. C’est comme une douche placée sur une toilette. Cet équipement évite l’usage de papier toilette (véritable fléau écologique !!!), nécessite un volume d’eau moindre (car pas de papier à évacuer) et évite de prendre une douche (grande consommatrice d’eau) pour se laver les régions anales et/ou uro-génitales.

Avec un wc hygiénique, une douchette envoie un jet d’eau sous pression en mode «karsher». Il décape les excréments sur les fesses ainsi que dans les plis de l’anus. Si le concept n’était pas efficace, il n’y aurait pas 75% des foyers japonais qui en seraient équipé. Pour une utilisation féminine, la pression du jet est bien sur adaptée en mode « petite pluie ». Pas de besoin de papiers et encore moins de lingettes !

La toilette sèche impose un usage de papier source de déforestation et de pollution aux fibres de cellulose, celles-ci contenant une multitude de produits chimiques. Elle ne dispense pas de devoir consommer de l’eau potable pour se laver les mains et les fesses. Le wc hygiénique, permet de ne pas se salir les mains et offre le bénéfice d’une hygiène parfaite avec une faible consommation d’eau. Cette toilette lavante est la solution la plus écologique. Pouvons nous imaginer 7 milliards d’individus avec des toilettes sèches utilisant papiers, lingettes… et 1 kg de sciure par jour ?

L’hygiène humaine est source de pollution. Un wc hygiénique à jet d’eau permet de réduire cette pollution. Un simple kit abattant japonais à poser sur votre toilette équipe votre wc d’un jet d’eau lavant pour une réelle hygiène intime et une suppression du papier toilette.

Emission du magazine de la santé sur les kits wc hygienale

La toilette sèche est une illusion écologique !

La toilette sèche est très à la mode dans le monde de la pensée écologique. Elle est un concept intéressant qui veut lutter contre le gaspillage de l’eau. En effet, il parait absurde de devoir déféquer dans l’eau souvent potable de nos sanitaires. Une toilette sèche permet de traiter les excréments en les valorisant et d’éviter de déféquer dans l’eau d’un wc. Une toilette sèche ne requiert donc pas d’eau et de ce fait ne rejette pas d’eaux usées. Cependant ce principe est inaplicable en milieu urbain où vit l’essentiel de la population mondiale. En ville, l’évacuation des excréments par le tout à l’egout est la solution sanitaire la plus pertinente.

En règle générale, aveuglé par ses principes et ses certitudes, un adepte de la toilette sèche a un problème d’approche du wc japonais à jet d’eau, qu’il considère à tort comme grand consommateur d’eau (sans jamais l’avoir essayé). Pour aller au bout de ses convictions, l’utilisateur de toilette sèche ne se lave pas les mains aprés avoir déféqué et ne prend jamais de douche… pour sauver sa planète ? 

Hors, un wc japonais lavant permet de se laver les fesses sans utiliser de papier wc et en ne consommant qu’une faible quantité d’eau sous pression. Il propose simplement une douchette de la taille d’un crayon sur une toilette qui diffuse juste l’équivalent d’un grand verre d’eau pour assurer un lavage complet de la région anale et/ou de la région urogénitale féminine. Le wc japonais évite l’usage de papier dit à tort « hygiénique ».

Alors, il faut signaler que, malgré tous ses bons sentiments, un utilisateur de toilette sèche reste toujours un consommateur de papier wc (à moins d’utiliser du foin ?). Et ce papier destiné à essuyer la région anale est une catastrophe écologique. A l’opposé l’utilisateur d’un wc japonais n’utilise pas de papier toilette.

En effet, ce papier toilette est un grave problème environnemental. Peut on imaginer 7 milliards d’individus sur le globe utiliser le principe de la toilette sèche et ainsi consommer au minimum un rouleau de papier wc par semaine ? Dans l’hypothèse la plus basse, en 54 semaines, un minimum de 378 milliards de rouleaux seraient nécessaires chaque année. Au bout de quelques années, la totalité des forêts du globe aura disparu ! Est ce de l’écologie ?

La toilette japonaise est une meilleure solution que la toilette sèche

Le kit abattant japonais pour wc hygiénique diffuse un jet d'eau avec pression réglable.Meilleure solution ne veut pas dire solution absolue et écologique. Ainsi, faire ses besoins dans l’eau est peut être la moins pire des solutions alors que la toilette sèche n’est qu’une alternative pour « bobo ». Sans papier wc, l’eau contenant des excréments n’est plus potable pour l’être humain mais ne devient pas un poison pour la nature ! C’est un ensemble de matières organiques qui va refaire partie de la chaine alimentaire.

Le jet d’eau d’un wc japonais, c’est un arrêt :
– de la déforestation pour la production de papier wc
– de l’utilisation du chlore pour traiter et blanchir ce papier
– de la pollution les composés chimiques du papier après usage

A moins que le défenseur de la toilette sèche refuse de se laver les mains après son affaire privée, l’eau est indispensable à l’hygiène des mains après un passage aux toilettes. On signale à l’adepte de la toilette sèche qu’au Japon, le contenu de la chasse d’eau a servit au préalable à laver les mains de l’utilisateur précèdent ! Il n’y donc pas de défécation dans de l’eau potable !!! En conséquence, si on équipe son wc d’une douchette et que l’on place une vasque au dessus du réservoir d’eau, un wc japonais n’utilise pas d’eau potable.

Le wc japonais est plus écologique que la toilette sèche

UTILISER UN WC JAPONAIS :
1. je fais caca dans l’eau non potable du wc
2. je me lave l’anus avec la douchette sans utiliser de papier
3. je tire la chasse et l’eau potable du réseau d’eau arrive dans la vasque où je me lave les mains
4. cette eau devenue usée alimente le réservoir d’eau du wc pour le prochain utilisateur

N’en déplaise au fanatique de la toilette sèche, le wc japonais avec douchette est une formidable évolution hygiénique et aussi écologique pour conserver un corps propre au quotidien en essayant de limiter les pollutions par les déjections humaines.

La toilette sèche n’est pas hygiénique !

Le wc japonais à bidet est plus hygiénique qu'une simple toilette sècheCette peinture ci-contre représente une scène de toilette sèche intime en France au XXI siècle. Cette scène de la vie de nos ancêtres parait dégoûtante, notre époque moderne offrant de nombreuses possibilités pour se laver le corps à grande eau. Pourtant de nos jours et sans s’en rendre compte, les français sont restés des adeptes de la toilette sèche.

La seule différence est qu’ils n’utilisent plus un linge pour s’essuyer, mais du papier dit « hygiénique » à usage unique. La toilette de la région anale et et la la région uro-génitale féminine se fait donc toujours à sec, comme en ces temps sombres de l’histoire de l’hygiène corporelle, et ces zones du corps restent sales et potentiellement à risque pour le développement de diverses pathologies néfastes pour la santé.

Pour faire réfléchir sur la toilette sèche intime, la mention « Essuyer n’est pas nettoyer » devrait figurer en gros caractères sur les rouleaux de papier wc en vente dans le commerce !

Un wc lavant supprime la toilette sèche !

Il existe une solution moderne pour une réelle hygiène : le wc japonais lavant. Un bidet qui s’intègre au wc supprime la toilette sèche intime en mettant à la disposition de son utilisateur un jet d’eau pour le nettoyage complet de l’anus et de la vulve.

Un lavage avec le jet d’eau d’un washlet japonais répond au besoin d’hygiène de notre époque. Avec ce genre de wc nettoyant, l’eau sous pression lave les zones souillées du corps sans avoir recours à du papier toilette et à ses doigts. L’usage d’une toilette bidet japonaise permet d’être propre et de se passer de l’utilisation de papier hygiénique dont la fabrication et ensuite le traitement en station d’épuration sont des catastrophes environnementales.

Un wc douchette japonais est la solution hygiénique qui permet une sensation de confort et de bien être pour une bonne santé. Pour dire adieu à la toilette sèche intime, Hygiènale commercialise un simple kit à adapter au wc pour le transformer en une moderne toilette lavante japonaise à jet d’eau.

Entrez dans la boutique de vente en ligne ☛ 🚾